Lanzarote - Du 15 avril au 24 avril

01

Lanzarote fait partie des Canaries orientales. Située au nord de l’île de Fuerteventura, elle possède des paysages d’une grande variété : étendues de roches faites de lave pétrifiée, montagnes rocheuses, étendues de sable fin, campagnes plantées de figuiers…. Même si aujourd’hui le tourisme est bien présent, Lanzarote a fait de son mieux pour préserver son environnement. 

Dès notre arrivée à Lanzarote, à la grande déception d’Eddy (mais un léger sourire s’est marqué sur le visage de Val ), nous nous rendons vite compte il est impossible de camper « légalement » à Lanzarote (Yesss des douches chaudes à go go), sauf en camping sauvage mais aucun site ou aucune information ne nous en indique les possibilités… Nous optons donc pour la location d’un petit studio à Puerto del Carmen qui est un petit port touristique très central par rapport aux visites de l’île de Lanzarote donc très pratique pour visiter chaque coin de l’île…

02

Parc national de Timanfaya

Notre première impression est qu’il y a très peu de végétation en comparaison aux îles visitées mais reste cependant très particulière de par ses caractéristiques volcaniques… nous sommes face à une île unique nous rappelant à chaque instant les forces de la nature et des éruptions volcaniques en particulier.

03 04

César Manrique est un artiste, peintre, architecte, sculpteur et défenseur de la nature de l'île de Lanzarote qui a influencé l'image de l'île volcanique de manière décisive. De par sa notoriété artistique, il est parvenu à imposer certaines règles urbanistiques, telles que la hauteur maximale des bâtiments, la couleur blanche des façades afin de préserver l’île de grandes constructions disgracieuses et en maintenir sa beauté … Il est vrai qu’en observant ces bâtiments blancs de petite taille incorporées dans ce splendide paysage de lave noire, ce n’est que pur plaisir des yeux !

Nous visitons la fondation (qui était initialement sa résidence) de l’artiste Manrique, décédé d’un accident de voiture à Lanzarote en 1992, cette visite nous a vraiment inspiré de par la beauté et l’originalité de l’environnement dans lequel nous nous trouvions et nous en sortons plein d’idées pour notre futur nid douillet 

Nous visitons également les Jameos del Agua qui sont des cavités souterraines se trouvant dans la commune de Haria au nord de l'île de Lanzarote … Leur formation est le fruit de l'activité éruptive du volcan de la Corona qui remonte entre 3000 à 5000 ans. Cette éruption a formé un vaste tunnel volcanique de plus de 6 kilomètres de long (appelé parfois tunnel de l'Atlantide) entre le cône volcanique et l'océan. Deux des plus importants centres de tourisme de Lanzarote sont installés dans deux parties de ce tunnel. En amont, la Cueva de los Verdes permet une visite souterraine de plus d'un kilomètre et en aval, les Jameos del Agua sont accessibles dans un site aménagé par Cesar Manrique.

05 06

07

Le Jardin de Cactus a été la dernière œuvre de César Manrique.  On peut découvrir plus de 10.000 cactus avec plus 1.400 espèces différentes sur une ancienne carrière d’extraction de cendre volcanique. 

08 09
10 11

LA GRACIOSA Du 21 avril au 23 avril

12

Après avoir vu, depuis les bords escarpés de la falaise de Famara (Lanzarote), la plus blonde de l’Archipel Chinijo, nous avons l’eau à la bouche en pensant à ses plages dorées, ses maisons paisibles s’étalant sur la toile ocre sablonneuse ou dans la mer turquoise qui la caresse. Cette île est pour des voyageurs différents, sensibles, qui savent jouir de la nature, du silence, de la beauté et, bien sûr, du soleil et des plages solitaires.

13 14

La Graciosa est probablement l’un des rares endroits d’Europe où il n’y a pas encore de routes goudronnées. C’est la plus inconnue et la plus sereine des Îles Canaries. 

15 16

Bien que l’origine de son nom soit méconnue, il se doit peut-être aux fascinantes couleurs de ses plages et montagnes volcaniques qui changent progressivement de tons depuis l’aube jusqu’au soir, peignant un paysage différent, qui évolue depuis diverses tonalités de rouge et de jaune vers toute la gamme des marrons et des ocres. Pour ceux qui recherchent un endroit différent, rien de plus emballant que cette île enchanteresse.

17

Petite plage paisible découverte lors d’un trek où nous avons pris notre lunch en toute tranquillité 

Ce n’est vraiment pas sans émotion que nous quittons cette fabuleuse île, tout était absolument parfait !  Tant le camping à la plage que la quiétude qui règne sur toute l’île… Que du bonheur pour les Zamoureux qui veulent échapper au temps moderne… Pour celles et ceux qui sont intéressés d’aller visiter ce havre de paix, il vous suffira de prendre un ferry en partance de Lanzarote (durée du trajet : 25 minutes).

18 19
20

 

Fuerteventura Du 25 avril au 1er mai

Nous prenons le ferry en partance de la Playa Blanca (Lanzarote) pour Fuerteventura ce 25 avril…

21

22

Surnommée l’île rouge, Fuerteventura se trouve dans les Canaries orientales, au sud de Lanzarote. La terre est aride, peu cultivée et c’est le tourisme qui est la plus grande ressource de l’île. Les petites maisons blanches et carrées de Fuerteventura vous rappelleront l’Afrique, très proche. Dommage que l’île soit par endroits envahie de complexes hôteliers. Seuls le nord-ouest et le centre de Fuerteventura sont pour l’instant épargnés par la frénésie touristique et demeurent sauvages. 

23

Caractéristique non négligeable de l’île : le vent est omniprésent! Ceci peut être un avantage pour certains… kite surfers, planchistes, etc. mais un véritable inconvénient pour d’autres… motards, cyclistes et « plagistes » 

En comparaison avec les autres îles visitées au préalable et malgré certains paysages magnifiques de l’île rappelant le Maroc, en outre ses splendides plages <3 … c’est l’île qui nous a le moins plu de par ses rafales de vent incessantes, sa poussière omniprésente, son architecture d’hôtels de mauvais goût et nous en passons…

24 25

Bye Bye Fuerteventura…

 

LA PALMA Du 2 au 16 mai

26

Montagneuse, humide et boisée, La Palma, Isla Bonita, est la plus fleurie des Canaries. Sa végétation exubérante en fait le paradis des marcheurs.

Suivant la météo, continuez vers le nord recouvert de forêts de lauracées. Les ravins y abritent plus de 20 espèces d’arbres endémiques ainsi que les dernières plantations de tabac.

27

Notre itinéraire monte vers la Cumbre Vieja, point culminant du centre de l’île, pour admirer des dragonniers arborescents, dracaena draco, du nom de leur résine rouge ''sang de dragon''.

Au sud, le cratère dénudé du San Antonio croise le chemin des Volcans (19 km). La vue s’étend sur les vignobles de malvoisie et les plantations de bananiers et d’ananas des coulées de lave de Fuencaliente.

Longer le littoral vers Los Llanos et El Paso où nous trouvons le meilleur climat de l’île, plus de 300 jours de soleil par an malgré le fait que le paysage soit quasi tout aussi verdoyant que de l’autre côté de l’île. Phénomène climatique très particulier de par cette mer de nuages que l’on observe… la cascade de nuages tombant de la Cumbre Nueva. C'est un phénomène très particulier de La Palma, les nuages viennent du nord-est, poussés par l'anticyclone des Açores (qui sont au nord), et restent bloqués du côté est de l'île. Quand ils prennent de l'altitude, ils viennent couler à l'Ouest de la montagne la plus basse, avant d'être rapidement emportés. La Palma a donc plusieurs climats : humide et nuageux à l'Est, ensoleillé à l'Ouest, à quoi se rajoutent les effets de l'altitude.

28

Au centre de l’île, la Maison du parc national de la Caldera de Taburiente accueille les visiteurs à El Paso, porte de ce gigantesque cratère boisé, dominé par le Roque de Los Muchachos (2 426 m). Situé au sommet de la plus grande caldera du monde (cratère de 10 km de diamètre, plus grand que Paris), à 2400m au-dessus de l’océan, l’observatoire astrophysique « El Roque de Los Muchachos » est le plus important en Europe.  L’observatoire dispose notamment du  plus grand télescope du monde : le « Gran Tecan », dont la structure optique à miroirs segmentés constitue une surface de 10,40m. Le site est également célèbre par la présence de l’instrument le plus performant pour l’étude de l’activité solaire.

29 30

En forme de coeur, La Palma est une très belle île à la végétation luxuriante et verdoyante, évoquant un peu Madère. Elle possède des villages authentiques, des volcans, des sites naturels, des bananeraies, un vin délicieux... Une simple escapade sur cette île serait une erreur car elle peut constituer un voyage à part entière. 

C’est d’ailleurs sous tente que nous avons passé l’intégralité de notre escapade sur cette magnifique île et ce n’était que réel bonheur… Petite anecdote à notre retour d’un trekking, des corbeaux qui avaient apparemment très faim ont volé toute la nourriture cachée sous la double-bâche de notre tente et ont mis un sacré capharnaüm 

31

Camping El Pilar

32
33

En conclusion, après un périple de deux mois de randonnées à moto sur les îles canaries, c’est surtout l’île de La Palma qui a attiré notre attention!  Comme nombreux d’entre vous le savez, nous sommes à la recherche d’un petit coin de paradis pour lancer notre projet touristique… Cette île s’avère avoir énormément d’avantages tant au niveau du climat et de ses paysages divers mais est surtout encore préservée du tourisme de masse, ce qui est très difficile à trouver de nos jours !

Qui sait ? Peut-être trouverons-nous un jour… notre coin de Paradis mais une chose est certaine, c’est La Palma qui sera notre cible

34