524_carte-canaries

C’est le 20 mars que Val s’envole de Malaga pour Bruxelles pour y passer quelques jours pendant qu’Eddy profite de la présence de ses parents à Almunecar pour être auprès d’eux avant la suite de notre périple sur les îles canariennes… Après une semaine de folie à courir de gauche à droite tant pour l’administratif que pour passer de supers moments avec les Amis et la famille, nous nous rejoignons tous les 2 sur l’île de Tenerife et notre périple continue  Eddy est « épuisé » du voyage en ferry vu qu’il a passé 50 heures sur le bateau sans cabine individuelle… Entre nous soit dit « Je suis ravie de n’avoir pas vécu pareil voyage en ferry car une expérience précédente - en Grèce - quelque peu exténuante m’en avait fortement dissuadée », nous ne traînons pas vu qu’il faut encore récupérer nos affaires qui sont toujours sur la moto.

Des retrouvailles quelque peu « amusantes » car vous connaissez notre Ami Eddy… il n’a pas fait les choses à moitié  J’avoue avoir été plus que surprise quand je suis allée à sa rencontre pour décharger nos affaires… Incroyable MAIS VRAI, nous voyageons avec notre maison sur notre moto !

TENERI~2

Nous sommes accueillis chez une amie d’enfance  de Val, Isabelle qui habite l’île avec Luc et ses deux enfants, Diego & Rebecca,  depuis plus de dix ans. Isa travaille au port de Los Gigantes (situé tout à fait au sud de l’île) pour une compagnie de Jetskis et nous propose de joindre une sortie en mer, mais en Zodiac, avec les moniteurs. Très sympa Los Gigantes, nous avons également l’occasion de voir quelques dauphins… la nature est tout simplement ma-gni-fi-que 

On est très rapidement impressionné par le Teide, le volcan de l’île qui est omniprésent avec son point culminant à plus de 3700 mètres et qui, en ce mois de mars, à quelques 2.500m de son sommet, est encore enneigé de part et d’autre du volcan.  Nous découvrons également que le contraste Nord-Sud est assez important mais pour nous, sans hésitation, la nature est la plus belle au centre tout autour du volcan, impressionnant !

Tenerife - El Teide Tenerife - El Teide2
Tenerife - EL Teide enneige La Gomera - vue sur le Teide

Nous persévérons également sur le site Workaway mais il est assez difficile de trouver des projets bénévoles sur les îles car moins de possibilités nous sont offertes que sur le continent et pour ceux qui sont intéressés, les places son chères et il faut s’y prendre bien à l’avance… De ce fait, nous n’avons d’autre choix que d’accepter la fatalité…LOL… et décidons de prendre le temps de découvrir les îles canariennes à budget réduit, à savoir un maximum de campings  

Nous traversons, à moto, Tenerife pour découvrir les splendeurs que cette île a à nous offrir, admirer quelques belles plages, s’y prélasser aussi , savourer chaque moment présent qui nous est offert et réaliser que la vie peut être vraiment merveilleuse si on en est seuls Maîtres !

Tenerife Tenerife2 Tenerife3 Tenerife4

Après cinq jours d’escapades diverses, notre envie de visiter la petite île de La Gomera reste omniprésente et nous passons deux nuits dans la forêt au sommet de l’île, sous tente.

La Gomera - 2 La Gomera - Garajonay3

La Gomera - Garajonay2 

La Gomera - Garajonay La Gomera - Camping

La Gomera - The End

Dès notre arrivée sur l’île, nous nous mettons à la recherche de notre camping… et nous nous rendons vite compte que les soirées et d’ailleurs le temps en général sont bien plus frais qu’à Tenerife! Les nuages sont assez présents mais dès que les rayons les traversent et que le soleil nous caresse, que du bonheur ! Fort heureusement, nous sommes équipés pour ne pas avoir froid grâce à nos vestes de moto  Après un ravitaillement pour le lendemain, une bonne nuit de sommeil et un délicieux p’tit déjeuner, nous attaquons de surprenantes balades à moto qui nous font remarquer des paysages tellement divers mais tout aussi beaux les uns que les autres… avec, pour nous, un 10/10 pour cette île car les palmiers sont maîtres des lieux et les vallées que nous surplombons ne sont que pur plaisir pour les yeux !

La Gomera 7 La Gomera5

La Gomera 4

Nous apprécions le côté calme et intact de La Gomera, mis à part une partie de l’île qui a souffert d’un incendie, mais qui - fort heureusement – fait apparaître, petit à petit, quelques coins verts grâce à ces palmiers qui se régénèrent à une vitesse assez surprenante !

Des paysages tout simplement splendides et il faut avouer que voyager à moto sur ces magnifiques routes était le meilleur plan « locomotion » pour lequel opter !  Pour les Amoureux de la moto, n’hésitez pas à organiser un p’tit voyage à La Gomera, vous ne le regretterez pas !  Ce magnifique parc national du Garajonay n’est que pur plaisir pour les yeux… Pour les amoureux du trekking, que du bonheur de visiter ce parc 

La nature peut être étonnante ! Nous vous laissons juger de la beauté de ces paysages de par nos photos… et espérons vous faire voyager avec nous pour vous faire vivre quelques moments magiques de cette magnifique expérience que la vie nous offre …

La Gomera 3 La Gomera 6

A notre retour à Tenerife de La Gomera, nous ne tardons pas à organiser la suite de notre périple et réservons nos billets de ferry pour rejoindre Las Palmas, à Gran Canaria.  Encore un tout grand merci à Isabelle & Luc de nous avoir accueillis…

Gran Canaria,tout comme Tenerife cette île est totalement différente dépendamment du coté duquel on se trouve,  verte au nord, aride au sud. Elle est plutôt ronde et au centre se trouve la ‘’cumbre’’, point culminant dominant toutes les vallées, plus belles les une que les autres. C’est quasi au sommet que nous dormons et c’est le point central pour toutes nos excursions. En une bonne heure on peut se trouver à peu près partout sur la côte.  Nous avons pour challenge de grimper jusqu’au fameux Roque Nublo de Gran Canaria qui, dès l’arrivée à son sommet, nous offre une vue imprenable sur l’île…

gran canaria roque nublo

gran canaria cratere gran canaria
gran canaria2 gran canaria3
Gran Canaria4
Gran Canaria5 Gran Canaria6

Une réservation d’emplacement de camping est faisable en se rendant à la commune de Las Palmas et nous nous voyons octroyer 10 jours de camping gratuit !  Que demander de plus vu que les projets bénévoles ne se manifestent pas…

Llana de la Pez, premier camping, très agréable car ombragé de par ces nombreux sapins, trekkings proches à ne pas rater, quelques tentes à gauche et à droite donc pas grand monde, ce que nous apprécions grandement , emplacement très spacieux, barbecue à disposition, toilettes et eau potable à disposition mais pas de douche.  Eddy, me connaissant, prend donc la décision d’acheter une douche « solaire »… ce qui m’a sauvée durant quelques jours  Par la suite, notre plan « douche » avait quelque peu changé… nous avions pour mission chaque après-midi de trouver une douche à la plage sans quoi les lingettes seraient de sortie !

Gran Canaria - camping3 Gran Canaria - Eddy le singe

Gran Canaria-Camping Gran Canaria - Camping2

Gran Canaria-Roque Nublo

Je vous épargne les détails pour ce qui est des « commodités » dans certains « campings » car Eddy ne m’avait pas prévenue qu’il n’y avait pas toujours de douches… Pas toujours simple quand on est une « femme »  Je suis certaine que nombreuses d’entre vous me comprendront!  Fort heureusement pour une majorité de campings, un accès à de l’eau mais ce n’est pas le cas pour TOUS !!!  Dont ce fameux camping très…euh ? Comment dire… ? romantique car nous étions effectivement seuls mais RIEN… RIEN DE RIEN mis à part cette extraordinaire nature !  Pas âme qui vive en-dehors de ces fourmis plus grosses que ma petite phalange que l’on peut compter par centaines ou encore de ces bourdons qui s’étaient posés sur le buisson just’à côté de notre tente… J’aime l’aventure mais là… après une nuit et un petit déjeuner, j’ai préparé mon sac et j’ai dit à l’homme de Neandertal que je ne voyais aucun inconvénient à ce qu’il passe une nuit supplémentaire dans sa brousse mais que je partais à pied avec mon sac à dos pour trouver une chambre à l’hôtel et qu’on se rejoindrait le lendemain vu que Céline & Guillaume nous font une petite visite sur l’île Après avoir parcouru environ 7km, je me décide à faire du stop pour rejoindre Agaete, qui se trouve à 40km environ d’où je me trouvais… Que du bonheur, ça mord rapidement ! Je ne leur fais pas peur  Je grimpe tout d’abord dans la voiture d’un touriste allemand qui voyage depuis environ 2 mois et qui est en recherche personnelle par rapport à son potentiel avenir en Allemagne et ensuite d’un médecin de Las Palmas qui passe chaque weekend à Agaete (port de l’île) pour se ressourcer.  Des rencontres qui furent enrichissantes…

C’est alors, quelques heures plus tard, un peu plus loin sur la route, que j’aperçois Eddy en direction d’un bar  Il propose de me déposer à Agaete car les routes sont assez sinueuses et j’accepte volontiers  Une bonne nuit dans un lit, une bonne douche CHAUDE, un petit déjeuner de la mort qui tue qui m’est servi sur une jolie terrasse ensoleillée just’en face du port… que de mander de plus ! Entre nous… Eddy a profité de l’absence du réceptionniste pour squatter la chambre le temps d’une douche 

Petite journée plus qu’agréable à l’arrivée d’Eddy sorti tout droit de sa brousse, Céline & Guillaume à peine descendus du ferry… farniente et retrouvaille à GO GO ! Que du bonheur <3

On est ravi de ne pas avoir ‘’zappé’’ cette île car elle vaut vraiment le détour, il y a tellement de d’aspects différents et la nature est tout simplement époustouflante !

Gran Canaria-meditation

Gran Canaria-trek Val Gran Canaria-Trek

Gran Canaria - coucher de soleil

Le lendemain matin, après un délicieux p’tit déjeuner à deux sous le soleil, nous enjambons notre moto et nous dirigeons vers la playa Blanca pour y passer une belle partie de la journée et, en début de soirée, nous prenons le ferry en direction de l’île de Lanzarote et débarquons à 7h du matin à Arrecife, port sans grande beauté où les habitations sont sans charme aucun… A suivre…